Pourquoi je consomme peu lors du Black Friday

Le Black Friday (BF) est comme son nom l’indique une journée, normalement le vendredi, qui est noir.

Noir parce que les magasins font de telles promotions que les gens courent dans les centres commerciaux pour consommer et acheter à tout va !


Avant de me lancer dans ce discours anti-consommation, anti-amazon, anti-tout, je dois bien avouer que j’ai profité du BF (j’ai acheté un roomba et une acti-fry tefal 🐓🐓 quand nous étions au Canada…).

Pareil pour Amazon, j’ai acheté sur Amazon : des livres, des aiguilles à tricoter, des cadeaux de Noël que livré en France alors que nous étions encore au Canada.


Mais comme dit toujours ma mère :

Il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis.

Puis je ne suis pas idiote, donc j’ai changé d’avis !



Ce n’est pas une coutume Française


La France est un beau pays, avec une belle culture, une histoire et des traditions !! Fêtons nos fêtes et notamment celle qui ne sont pas systématiquement basé sur une idée de consommation.

Black Friday c’est uniquement de la CONSOMMATION.


Cette journée arrive tout droit des Etats-Unis (tout comme Halloween d’ailleurs, alors si tu veux te déguiser, il y a les carnavals en février et mars 😉 ).


Ce sont les commerces et marques internationaux qui ont commencé à l’importer, les grands groupes ont flairé la bonne affaire et les petits commerçants ont suivis afin que les clients viennent aussi dans leurs boutiques et qu’ils puissent tirer leurs épingles du jeu.…

Sauf que de 1 journée de consommation, nous sommes passé à 15j de matraquage continuel pour consommer tout et absolument rien !


Et nous n’avons pas encore atteint le CYBER MONDAY !! 😣😣



D’où vient le Black Friday ?


Le BF fait suite au jeudi de ThanksGiving.


Il s’agit là, à nouveau, d’une coutume américaine, où les familles se réunissent. Elles partagent un repas (la fameuse dinde avec le maïs, la tarte à la citrouille...), un moment convivial d’un long week-end prolongé pour fêter l’arrivée des colons aux USA, remercier ceux qui nous viennent en aident.


En cours


Thanksgiving fête le premier repas partagé entre les Pilgrims et les amérindiens de la tribus Wampanoag.

Les Pilgrims étaient des Anglais de Plymouth, très religieux, ils ont quitté l’Angleterre pour s’installer ailleurs et y vivre leur foi comme ils le souhaitaient. C’est à bord du Mayflower qu’ils sont arrivés aux Etats-Unis plus au Nord que ce qu’ils avaient prévu. Le premier hiver a été très rudes, de nombreuses personnes sont décédées, jusqu’à ce que plusieurs tribus amérindiennes les aident notamment en leur montrant comment cultiver des produits locaux comme du maïs.

C’est après les récoltes fructueuses de l'automne qu’un festin a été organisé entre les tribus et les Pilgrim pour fêter cette réussite et alliance.


ThanksGiving est une journée de commémoration pour se souvenir des difficultés passées et fêter ce qui est posséder : la famille, la santé, un toit, de la nourriture…


Bien que cela soit souvent passé sous silence, cette belle alliance n’a pas empêché : les pillages, les massacres, les destructions, la mort et la concentration des amérindiens…



Bref, suite à ce jeudi de souvenir et de contentement face à ce qui est possédé, vient le BF. Journée de consommation et surconsommation surtout, parce qu’il y a des P.R.O.M.O.T.I.O.N.S !!!



Savais-tu que mêmes les américains se rendent compte de l’illogisme de leur comportement ?

Ils remercient et fêtent leurs fortunes, pour simplement y retourner le lendemain !!!


Donc des personnes dont c’est la coutume se rendent compte petit à petit que ce n’est pas normal, mais nous, nous continuons ???

Parce que les publicités et les magasins nous disent de le faire...



La planète meure

Est-il encore nécessaire de le rappeler ?

Nous le savons, ce n’est pas nouveau. Nous épuisons les ressources de la planète. Pour vivre, se loger, se nourrir, travailler : nous consommons.


Le problème de ce genre d’événement (à l'aube des fêtes de fi d'année) nous pousse pas seulement à la consommation, mais à la surconsommation.


La planète a de moins en moins à nous offrir, mais nous fabriquons de plus en plus pour vendre encore et encore.


J’aime penser que si nous tricotons, cousons, crochetons, cultivons, changeons nos habitudes, c’est parce que nous sommes conscients de ces changements et que individuellement, aussi petit que cela nous paraisse, nous cherchons à consommer différemment pour des questions économiques, sociales et écologiques.


Oui, c'est plus cher de consommer local et de faire vivre une petite entreprise. Mais nous savons d'où viennent les matières première, nous savons qui l'a fabriqué, dans des conditions de travail décente et avec un salaire qui fait vivre. Et en achetant dans la boutique du coin, c'est notre voisin et sa famille que nous faisons vivre.


N'achète pas Amazon, achète DANS TA ZONE.

Te souviens tu du Rana Plaza au Bangladesh ?

Cette usine de fabrication de linge pour de très grandes marques de prêt-à-porter internationales qui s'est effondrée faisant plus de 100 morts.

Penses-tu que les conditions de travail ou les salaires ont changés ?


Moi je suis, malheureusement, persuadée que rien n'a changé... Ni pour elles, ni pour les enfants qui sont exploités afin de répondre à une fausse impression de demande continuelle.


Alors non, je ne crois pas que participer à ce genre d’événement où on nous fait « d’acheter parce que c’est moins cher » servent à changer ce qu’il se passe dans le monde.

Ils servent seulement à continuer à enrichir les mêmes personnes.


Plus nous en serons conscients, plus nous serons attentifs à nos modes de fonctionnement et plus ils changeront.

Moins nous achèterons n’importe quoi, n’importe quand, à n’importe qui et n’importe où et plus ces grandes entreprises seront obligées de comprendre pourquoi nous le faisons.

Et là, nous pourrons changer les choses.

Arrêtons d’être des moutons !



Ce que je te propose

Je sais… Je viens juste de dire qu’il ne fallait pas faire le mouton et consommer de manière responsable...


Je ne te dit pas de ne pas acheter, je ne te dit pas d'acheter sans profiter de promotion.

Je consomme, j'achète, je profite de promotion comme tout le monde et j'ai aussi des achats impulsifs (comme celui qui va se passer dès que cet article sera publié).


Mais nous pouvons être plus malins, plus logiques dans nos comportement et être des moutons intelligents, réfléchir à ce que nous faisons, être inspiré par les belles démarches qui ont du sens.


J’ai décidé de suivre l’exemple de Squirrel's Yarn qui propose de reverser 2€ à Kokopelli pour chaque écheveau acheté d’ici à la fin de l’année.



De maintenant au 31 décembre, je reverserai 10% des bénéfices de la vente de mes patrons à Kokopelli.

Valable sur tous les patrons dans la boutique en ligne ou sur Ravelry !


Chez nous, nous sommes prêt pour l'été prochain pour semer tous ces beaux légumes. Nous avons eu la chance qu'il y ait un stand de Kokopelli au Festival du Livre de Mouans Sartoux !


Et toi, que penses-tu de tout cela ??

33 vues